Rechercher
  • Gilles Kappeo

Vivre

Vivre

On est Mercredi, il est 5 heures du matin et j’ouvre les yeux,

C’est le rythme depuis que chacun rentre chez soi pour 18h.

On se lève tôt, on travaille sans trop savoir à quoi et si ça va servir, on s’occupe des petits, on prépare à manger, on fait les devoirs, on prépare les affaires pour le lendemain, un brin de ménage, on mange, on joue, on lit des histoires, on cherche un truc à regarder sur Netflix, on choisit, on change d’avis, on rechange d’avis, finalement on ne regarde rien et on s’endort… On vit ?

Définition de vivre : être en Vie, exister.

Merci le Robert…

Si tu manges, tu dors, tu te reproduis et tout ça en respirant bravo t’es vivant.

Evidemment que cela peut convenir. Certain crèvent de faim à quelques mètres de nous dans les rues. Certain meurent sous les balles et sont appelés dommages collatéraux…

Bien sûr que nos vies sont enviables mais faut-il pour autant s’en contenter ?

Ne faut-il pas prendre ce qui ne coute rien à personne mais qui rendrait cette vie plus pétillante, plus magnifique, plus épique ?

Ça y est je sais ce qu’il manque, c’est l’excès, la folie, la démesure !

Oui je sais on pourrait penser que la démesure nécessite des moyens démesurés.

Mais non. Tout simplement non.

La démesure n’est pas l’apanage du riche mais de celui qui rend tout grand, immense, titanesque !

Je veux Vivre et Je veux Vivre Complétement !

Je veux chaque matin me lever pour gorger ma tête de futilités, d’anecdotes, de petites choses et de grandes aussi !

Je veux prendre des risques, devenir ce que je ne suis pas mais que je rêve d’être.

Je veux être heureux d’y être arrivé et je veux être triste d’avoir lamentablement échoué !

Je veux tenter de démontrer l’indémontrable, être fier et vaniteux d’avoir réussi ou être honteux d’avoir échoué après avoir tant ouvert ma grande Gueule.

Je veux tout faire pour être un mec bien et savourer le moment ou quelqu’un me dit « T’es un mec bien ».

Mais…. je veux aussi me planter et me faire traiter de con…rd pour mes erreurs, ravaler ma fierté et partir avec mon amie la honte boire des verres dans un bar miteux entouré d’autres con…rds.

Et puis… et puis Je veux revenir. Dire « S’il te plait pardonne moi » et devenir meilleur.

Attends, attends reste un peu. S’il te plait. C’est pas tout.


Déjà Je veux boire mes cafés comme si je fumais de l’Opium !

Et je veux regarder mes gosses chaque jour comme s’ils venaient de naitre ! Oui c’est ça, comme le jour ou j’ai pleuré toutes les larmes que j’avais dans le cœur et dans le corps et qui voulaient dire je donnerai ma vie pour construire la vôtre !

Et puis aussi rentrer fatigué et hurler de joie en trouvant une bière cachée derrière les yaourts parce que je pensais qu’on en avait plus !

Attends j’ai pas fini ! Je veux embrasser ma femme comme il a presque 19 ans quand ses lèvres pour la première fois ont données du gout aux miennes terriblement fades et incomplètes !!! Ce jour ou tu réalises que devenir meilleur c’est parfois devenir 2 !

Ça t’étonne que mes gosses et ma femme soit au milieu du café et de la bière ?

Alors c’est que je ne suis pas assez clair…

Tout est important, tout compte, « Tout » fait le chemin et le but n’est pas au bout du chemin disait l’autre.

Le but c’est le chemin, cette saleté de chemins plein de trous et de bosses, de ponts à construire et de murs à Abattre !

Les temps sont durs mais il ne tient qu’à nous de rendre chaque instant spectaculaire !

Je ne cherche pas à donner des leçons.

A travers ces mots c’est à moi que j’offre une thérapie !

Parce que quand je l’écris je réalise à quel point on n’a rien sans rien.

Parce que quand je l’écris je comprends que cela demande des efforts de sourire quand on te prive de ce qui t’anime mais je comprends aussi que rien ne m’empêche de m’exprimer différemment.

Parce que quand je l’écris je suis en coulisses et j’attends que le spectacle commence !

Et quand il commencera, après autant d’abstinence il ne faudra pas se mettre entre la Scène et Nous !

Je ne viendrai pas seul !

Nous serons des milliers, nous serons des millions à chanter à tue-tête, à déclamer la tragédie, à hurler la comédie, à danser et transpirer la musique, à brûler les planches et façonner les rires, à façonner les larmes !

Nous serons des milliers, nous serons… des millions

A vivre vraiment.


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

🥺😁 Toutes vos soirées d’entreprises se ressemblent ! Si on y ajoutait le petit plus qui fait une énorme différence : ⭐️Une animation Magique Rare et Précieuse⭐️ Ce que nous proposons c’est de la Ma

Il y a quelques semaines… - « Salut Gilles ! tu serais dispo le 5 pour un show enfants à HYERES ? - Bien sûr que je suis dispo, même un peu trop pour tout te dire… - Cool ! enfin non pardon je veux di

6 Aout 2011 Ce soir nous jouons « Saltimbanque » C’est le 1er spectacle avec une histoire, un fil conducteur que j’ai le plaisir de créer avec l’équipe. Bien sûr certains d’entre nous ont déjà joué de